Free Access
Issue
Lait
Volume 61, Number 608, 1981
Page(s) 465 - 480
DOI https://doi.org/10.1051/lait:198160828
Lait 61 (1981) 465-480
DOI: 10.1051/lait:198160828

Dosage immunonéphélométrique des immunoglobulines G dans le lait de vache. I. Mise au point technique du dosage

J. P. LEBRETONa, J. P. LEBRETONb, F. JOISELb, F. JOISELc, S. BOUTLEUXc, B. LANNUZELd and F. SAUGERe

a  I.N.S.E.R.M. U-78, 543, chemin de la Bretèque - 76230 Bois-Guillaume (Directeur : C. Ropartz)
b  U.E.R. Médecine-Pharmacie, Université de Rouen Haute-Normandie, rue Thomas-Becket - 76130 Mont-Saint-Aignan
c  Centre Régional de Transfusion Sanguine, 609, chemin de la Bretèque - 76230 Bois-Guillaume (Directeur : C. Ropartz)
d  Laboratoire de Micro-Infographique, Faculté des Lettres, Université de Rouen Haute-Normandie, rue Thomas-Becket - 76130 Mont-Saint-Aignan
e  Laboratoire de Biochimie, Hôtel-Dieu, 51, rue de Lecat - 76000 Rouen

Abstract - Immunonephelometric assay of immunoglobulins g in cow milk: I. technical aspects
This paper describes a new assay of bovine IgG in cow milk using immunonephelometry. Specificity, titer and conditions of use of the anti-bovine IgG immune serum were characterized. Repeatability, reproducibility, kinetic aspects of the response and limits of use of the assay were studied in details. Results of immunonephelometry were compared with those of radial immunodiffusion: immunonephelometry appears to be more reproducible and precise ; this method gives rapid (30 min) and high rhythm (one per 15 s) responses; the values obtained by immunonephelometry are lower than those obtained by radial immunodiffusion and the causes of this discrepancy are discussed.


Résumé - Le dosage des IgG bovines, dans le lait, par immuno-néphélométrie, a été mis au point. Les caractéristiques de l'immunsérum : spécificité, titre, ont été établies et les conditions de son application à l'immuno-néphélométrie ont été déterminées. La répétabilité, la reproductibilité, le temps optimum de réponse et le domaine d'application de cette technique ont été étudiés. Une comparaison avec l'immunodiffusion radiaire simple a été entreprise : l'immuno-néphélométrie apparaît plus fiable, plus précise, donne des réponses dans un délai bref, 30 min, et à un rythme élevé, un résultat toutes les 15 s. Les valeurs obtenues par immuno-néphélométrie sont plus basses que celles obtenues par immunodiffusion radiaire et l'interprétation de cette discordance est discutée.