Free Access
Issue
Lait
Volume 42, Number 419-420, 1962
Page(s) 601 - 612
DOI https://doi.org/10.1051/lait:1962419-42022
Lait 42 (1962) 601-612
DOI: 10.1051/lait:1962419-42022

Yoghourt et utilisation du calcium

Yvonne DUPUISa, Pierre BRUNb and Paul FOURNIERc

a  Chargée de Recherches au C.N.RS
b  Directeur de Laboratoire à l'Institut Scientifique d'Hygiène alimentaire
c  Directeur-adjoint à l'Ecole pratique des Hautes-Etudes

Abstract - All experiments reported on here show that yoghourt possesses good calcic qualities, as its composition would lead one to believe. The presence of a small quantity of acid, owing to controlled fermentation, does not affect adversely either the vitamin D or the lactose contained in the yoghourt or prevent them exercising their powerful activity on the calcic use.
Among the results of this research-work, one, which has nothing to do with yoghourt, is surprising. This is the abrupt cessation of the action of the lactose on the calcic balance, which follows a period of extraordinarily strong efficacity on the part of this same lactose.
Without trying to explain this, the same fact concerning a rapid loss of activity had already been noted.
Owing to the incorporation of yoghourt in their diet, rats absorb, retain and use a higher proportion of calcium. Their calcemy tends to remain at the normal level. The improvement in the calcic use as a result of taking yoghourt can be noted in all animals. It is remarkably regular. It is even more noticeable where the amount of yoghourt taken is greater


Résumé - L'ensemble de l'expérimentation présentement rapportée montre que le yoghourt possède une bonne efficacité calcique, que sa composition laissait prévoir. La présence, du fait de fermentation dirigée, d'une petite quantité d'acide n'empêche nullement la vitamine D et le lactose contenus dans le yoghourt, de manifester leur puissante activité sur l'utilisation calcique.
Parmi les résultats rapportés dans ce travail, l'un, qui d'ailleurs ne concerne pas le yoghourt, peut surprendre. Il s'agit de l'effacement brusque de l'action du lactose sur le bilan calcique (voir lot 3, 3e bilan) effacement qui fait suite à une efficacité extraordinairement forte de ce même lactose.
Sans que nous cherchions actuellement à l'expliquer, le même fait relatif à une perte rapide d'activité avait déjà été noté [9].
Du fait de l'incorporation du yoghourt dans leur régime, les rats absorbent, retiennent et utilisent une proportion accrue de calcium. Leur calcémie tend vers le niveau normal. L'amélioration de l'utilisation calcique consécutive à l'ingestion de yoghourt s'observe chez tous les animaux. Elle est remarquablement régulière. Elle est d'autant plus marquée que la quantité de yoghourt ingérée est plus forte