EDP Sciences Journals List
Free access
Issue Lait
Volume 79, Number 1, 1999
2nd International Symposium on Propionibacteria.
Page(s) 175 - 185
DOI http://dx.doi.org/10.1051/lait:1999114

Lait 79 (1999) 175-185
DOI: 10.1051/lait:1999114

The probiotic properties of propionibacteria

Adriana Pérez Chaiaa, b, Gabriela Zaratea and Guillermo Olivera

a  Centro de Referencia para Lactobacilos (CERELA), Chacabuco 145,4000-S.M. de Tucumàn, Argentina
b  Instituto de Microbiologia, Facultad de Bioquimica, Quimica y Farmacia,Universidad Nacional de Tucumàn, Ayacucho 491, 4000-S.M.de Tucumàn, Argentina

Abstract - The beneficial properties of lactic acid bacteria have been extensively studied and there is scientific evidence that support their use as food microbial supplements. Some potential probiotic properties have been clearly demonstrated for lactobacilii and other genera but not for propionibacteria (PAB). This article reports the effect of feeding propionibacteria on the composition and the metabolic activity of the intestinal microflora related to faecal enzymes involved in the release of carcinogenic compound. The studies were carried out with four strains of Propionibacterium. The effect of feeding with PAB was evaluated in Balb / c mice receiving conventional solid food or food supplemented with meat over varying time periods. The results indicate that this feeding influences the composition of the intestinal microf1ora, specially modifying the number of anaerobes and coliforms in the caecal content. The metabolic activity of the resident microf1ora was also modifïed by feeding with propionibacteria. The greatest effect was observed on β-glucuranidase activity. How-ever, some differences were also observed on azoreductase and nitroreductase activities. The data suggest that PAB may have a role in the prevention of colon cancer. © Inra / Elsevier, Paris.


Résumé - Propriétés probiotiques des bactéries propioniques.
Les propriétés bénéfiques des bactéries lactiques ont été étudiées en détail et leur emploi comme additif alimentaire est scientifiquement reconnu. Des potentialités probiotiques ont été clairement démontrées pour les lactobacilles et d'autres genres, mais n'ont pas encore été très étudiées pour les bactéries propioniques laitières. Cet article montre les effets d'une alimentation avec des bactéries propioniques sur la composition et l'activité métabolique de la microflore intestinale en relation avec les enzymes impliquées dans la libération des carcinogènes. Les travaux ont été réalisés avec quatre souches de Propionibacterium. Un régime conventionnel et un régime supplémenté en viande, avec ou sans bactéries propioniques, étaient évalués sur des souris sur différentes durées. Les résultats montrent que les bactéries propioniques laitières influencent la composition de la flore intestinale, en particulier en modifiant le nombre d'anaérobies et de coliformes. L'activité métabolique était également modifiée, principalement celle de la β-glucuronidase. Néanmoins, des différences étaient aussi observées concernant les activités azoréductase et nitroréductase. Ces données laissent penser que les bactéries propioniques pourraient jouer un rôle dans la prévention du cancer du colon. © Inra / Elsevier, Paris.


Key words: Propionibacterium / probiotic / carcinogenesis / β glucuronidase

Mots clés : Propionibacterium / probiotique / carcinogène / β glucuronidase

Corresponding author: Adriana Pérez Chaia apchaia@cerela.org.ar