Free access
Issue
Lait
Volume 81, Number 1-2, January-April 2001
10th Meeting of the " Club des Bactéries Lactiques ".
Page(s) 311 - 316
DOI http://dx.doi.org/10.1051/lait:2001134
DOI: 10.1051/lait:2001134

Lait 81 (2001) 311-316

Response of Streptococcus thermophilus CNRZ368 and its colonial variants to oxidative stress: evidence for an inducible defence system

Annabelle Thibessard, Nathalie Leblond-Bourget, Annabelle Fernandez, Brigitte Gintz and Bernard Decaris

Laboratoire de Génétique et Microbiologie, Unité associée INRA UA 952, Université Henri Poincaré, boulevard des aiguillettes, BP 239, 54506 Vandoeuvre-lès-Nancy, France

Abstract
The aerotolerance of Streptococcus thermophilus raises the question of the existence of a defence system against oxidative stress. This work, focused on the strain CNRZ368, provides evidence that such a system actually exists and characterises its inducible and adaptative character. Besides, it shows that survival depends on the physiological state of the culture. Moreover, CNRZ368 is subject to a conditional colonial instability, relying on oxygen conditions: grown under anaerobic conditions, CNRZ368 does not show any polymorphism, whereas under aerobic conditions, four colonial phenotypes can be distinguished. The diffuse phenotype is the predominant one. Ring, edged and opaque phenotypes, constituting almost 1% of the population, are considered as variant phenotypes. A statistical analysis shows the existence of an enrichment of resistant isolates to oxidative stress among colonial variants.

Résumé
Réponse au stress oxydatif de Streptococcus thermophilus CNRZ368 et de ces variants coloniaux : mise en évidence d'un système de défense inductible . L'aérotolérance de Streptococcus thermophilus soulève la question de l'existence d'un système de défense contre le stress oxydatif. Ce travail, mené sur la souche CNRZ368, montre l'existence d'un tel système ainsi que son caractère inductible et adaptatif. Il montre, de plus, que la survie des cellules en conditions de stress dépend de leur état physiologique. Par ailleurs, la souche CNRZ368 est sujette à une instabilité coloniale conditionnelle, dépendant de la présence d'oxygène. Cultivée en anaérobiose, CNRZ368 ne présente aucun polymorphisme, alors qu'en aérobiose, 4 phénotypes coloniaux peuvent être distingués. Le phénotype diffus est le phénotype majoritaire. Les phénotypes auréolé, pelote et opaque, qui représentent près de 1 % de la population, sont considérés comme des variants phénotypiques. Une analyse statistique montre l'existence d'un enrichissement en isolats résistant à un stress oxydatif au sein de ces variants coloniaux.


Key words: oxidative stress / conditional instability / morphotype / resistance / Streptococcus thermophilus

Mots clés : stress oxydatif / instabilité conditionnelle / morphotype / résistance / Streptococcus thermophilus

Correspondence and reprints: Bernard Decaris Tel.: (33) 3 83 91 20 96; fax: (33) 3 83 91 25 00;
    e-mail: decaris@nancy.inra.fr

© INRA, EDP Sciences 2001