Free access
Issue
Lait
Volume 80, Number 6, November-December 2000
Page(s) 635 - 641
DOI http://dx.doi.org/10.1051/lait:2000150
DOI: 10.1051/lait:2000150

Lait 80 (2000) 635-641

Transfer of monoterpenes and sesquiterpenes from forages into milk fat

Christine Viallona - Bruno Martinb - Isabelle Verdier-Metzc - Philippe Pradeld - Jean-Paul Gareld - Jean-Baptiste Coulonb - Jean-Louis Berdaguéa

aLaboratoire Flaveur, INRA Clermont-Ferrand-Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle, France
bUnité de Recherches sur les Herbivores, INRA Clermont-Ferrand-Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle, France
cLaboratoire de Recherches Fromagères, INRA, 15000 Aurillac, France
dDomaine de la Borie, INRA, 15330 Marcenat, France

(Received 23 February 2000; accepted 8 June 2000)

Abstract:

The transfer of monoterpenes and sesquiterpenes from forages into milk fat was studied in a group of cows fed successively with forages containing high and low amounts of these substances. In a first 24-d period the cows received 11 kg of a cocksfoot hay containing low quantities of monoterpenes and sesquiterpenes. In a second 36-d period, 3 kg of the cocksfoot were replaced by 3 kg of yarrow, a plant rich in terpenoids. In a third 24-d period the cows returned to the cocksfoot-based diet they were fed in the first period. The quantities of monoterpenes and sesquiterpenes desorbed from the milk fat were measured by dynamic headspace - gas chromatography - mass spectrometry. Results showed that the quantities of monoterpenes had increased by the first milking carried out 8 h after ingestion of yarrow, whereas the increase in the quantities of sesquiterpenes was observed only after the third milking, 32 h after the diet change. The maximal quantities of monoterpenes and sesquiterpenes were measured after 4 d of the yarrow-enriched diet, after which the total quantities decreased, despite the constant supply of yarrow. Four days after discontinuing yarrow the amounts of monoterpenes and sesquiterpenes desorbed from the milk fat reverted to those measured during the first period.


Keywords: traceability / type of feeding / terpenoid analysis / purge-and-trap / gas chromatograp

Résumé:

Transfert des monoterpènes et des sesquiterpènes des fourrages dans la matière grasse du lait. Le transfert des monoterpènes et des sesquiterpènes des fourrages dans la matière grasse du lait a été étudié sur un lot de vaches successivement nourries avec des fourrages riches ou pauvres en ces composés. Au cours d'une première période de 24 j, les animaux ont reçu 11 kg d'un foin de dactyle pauvre en monoterpènes et sesquiterpènes. Au cours d'une seconde période de 36 j, 3 kg de dactyle ont été remplacés par 3 kg de foin d'achillée millefeuille riche en terpénoïdes. Durant une troisième période de 24 j, les animaux ont à nouveau reçu le régime à base de foin de dactyle de la première période. Le dosage des quantités de monoterpènes et de sesquiterpènes désorbées par la matière grasse du lait a été réalisé par espace de tête dynamique - chromatographie en phase gazeuse - spectrométrie de masse. Les analyses ont montré que les quantités de monoterpènes ont augmenté dès la première traite effectuée 8 h après l'ingestion de l'achillée tandis que l'augmentation des quantités de sesquiterpènes était observée à partir de la troisième traite soit 32 h après le changement de régime. Les quantités maximales de monoterpènes et sesquiterpènes ont été détectées après 4 j de régime supplémenté en achillée puis - malgré l'apport constant de ce fourrage - une diminution des quantités totales a été observée. Quatre jours après la suppression de l'achillée, les quantités de monoterpènes et sesquiterpènes désorbées par la matière grasse du lait ont été identiques à celles mesurées en première période.


Mots clé : traçabilité / type d'alimentation / analyse des terpénoïdes / purge-and-trap / chromat

Correspondence and reprints: Jean-Louis Berdagué
Tel.: (33) 4 73 62 41 91; fax: (33) 4 73 62 47 31;
e-mail: Berdague@clermont.inra.fr

Copyright INRA, EDP Sciences