Free access
Issue
Lait
Volume 72, Number 3, 1992
Page(s) 235 - 247
DOI http://dx.doi.org/10.1051/lait:1992317
Lait 72 (1992) 235-247
DOI: 10.1051/lait:1992317

Reverse-phase HPLC analysis of goat caseins. Identification of αs1 and αS2 genetic variants

A. Jauberta and P. Martinb

a  INRA, Laboratoire de Recherches de Technologie Laitière, 65 rue de Saint-Brieuc, 35042 Rennes Cedex
b  INRA, Laboratoire de Génétique Biochimique, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-Josas Cedex, France

(Received 4 December 1991; accepted 4 March 1992)

Abstract - Separation of caprine αs1-, αs2-, β- and κ-caseins was achieved by a simple and reliable HPLC method, using a reverse-phase C4 column and water / acetonitrile / TFA as solvent. Identification of the fractions separated by this method was performed by both alkaline PAGE and SDS-PAGE, and confirmed by analyses of purified casein fractions, prepared using cation-exchange chromatography. Analysis of individual milk from goats homozygous at the αs1- and αs2-Cn loci revealed that most of the αs1-casein variants (A, B, C, D, F) and the null phenotype, as well as αs2-casein variants A and B are distinguishable. In addition, our method permits the separation of caseinomacropeptide and para κ-casein.


Résumé - Analyse des caséines caprines par HPLC en phase inverse. Identification des variants génétiques des caséines αs1 et αs2
Analyse des caséines caprines par HPLC en phase inverse. Identification des variants génétiques des caséines αs1 et αs2. La séparation des caséines caprines αs1, αs2, β et K a été obtenue par une méthode de HPLC simple et fiable, à l'aide d'une colonne de phase inverse C4 et d'un système de solvants eau / acétonitrile / TFA. L'identification des fractions séparées par cette méthode a été effectuée par électrophorèse en gel de polyacrylamide à pH alcalin et par électrophorèse en gel de polyacrylamide en présence de SDS, et confirmée par les analyses de caséines purifiées, préparées par chromatographie d'échange de cations. L'analyse de laits individuels de chèvres homozygotes aux loci αs1- et αs2-Cn a démontré que la plupart des variants (A, B, C, D, F) et le phénotype nul de la caséine αs1 peuvent être distingués, ainsi que les variants A et B de la caséine αs2. En outre, notre méthode permet la séparation du caséinomacropeptide et de la para caséine κ.


Key words: goat milk / casein / chromatography / genetic variant / RP-HPLC

Mots clés : lait de chèvre / caséine / chromatographie / variant génétique / HPLC en phase inverse