EDP Sciences Journals List
Free access
Issue Lait
Volume 67, Number 2, 1987
Page(s) 135 - 148
DOI http://dx.doi.org/10.1051/lait:198729

Lait 67 (1987) 135-148
DOI: 10.1051/lait:198729

Analyse quantitative des caséines dans le lait de vache par chromatographie liquide rapide d'échange d'ions (FPLC)

H. GUILLOU, G. MIRANDA and J.-P. PELISSIER

I.N.R.A., Laboratoire de Biochimie et Technologie laitières, 78350 Jouy-en-Josas, France

Abstract - Quantitative analysis of caseins in cow milk by FPLC
The quantification of bovine caseins by Fast Protein Liquid Chromatography on a Pharmacia Mono Q column has been investigated. The separation of caseins from whole casein, was achieved by using a 5.10-3 M Tris; 4.5 M Urea buffer pH 8.0 in presence of dithiothreitol (6.4 10-5 M), and a linear gradient of sodium chloride. The gradient lenght and flow rate may be chosen so as to have a rapid analysis of the 4 caseins (αS1, αS2, β, K) or the characterization of a maximum of the different forms of caseins. However, the separation of αS1 from αS2 casein is incomplete.
In our conditions, the method has revealed to be linear, repetable and reproducible. In addition, direct chromatography of skim milk allowed separation of caseins from whey proteins. This makes possible a direct quantification of caseins in milk and prevents a loss of whole casein during its preparation by isoelectric precipitation. Studies on genetic variants of caseins showed that this method allows to separate some of them.


Résumé - Nous nous sommes intéressés à la quantification des caséines bovines par chromatographie liquide rapide d'échange d'ions sur colonne Mono Q (Pharmacia). La séparation des caséines, à partir de la caséine entière, est réalisée à l'aide d'un tampon Tris 5 10-3 M ; Urée 4,5 M, pH 8,0, en présence de dithiothréitol (6.4 10-5 M), par un gradient linéaire en chlorure de sodium. La durée du gradient et le débit peuvent être choisis de façon à obtenir une analyse rapide des 4 caséines (αS1, αS2, β, K) ou la caractérisation d'un maximum de formes de caséine. Cependant, la séparation des caséines αS1 et αS2 est incomplète.
Dans ces conditions, la méthode s'est révélée être linéaire, répétable et reproductible. De plus, nous avons séparé, à partir du lait écrémé, les caséines d'avec les protéines du lactosérum. Cela permet une quantification directe des caséines dans le lait et évite une perte de caséine entière lors de sa préparation par précipitation isoélectrique. Les études réalisées sur les variants génétiques des caséines, ont montré que cette méthode permet de séparer certains d'entre eux.


Key words: Caseins / Milk / Cow / Chromatography / Quantitative determination

Mots clés : Caséines / Lait / Vache / Chromatographie / Dosage