Free access
Issue
Lait
Volume 9, Number 83, 1929
Page(s) 225 - 240
DOI http://dx.doi.org/10.1051/lait:19298313
Lait 9 (1929) 225-240
DOI: 10.1051/lait:19298313

Fromage de cheshire. Premiere partie. Etude préliminaire de la flore bactérienne

W. SADLER

Université de la Colombie britannique, Vancouver, Canada

Résumé - Une étude préliminaire de la flore bactérienne du fromage de Cheshire fut commencée en 1925.
Le travail a été effectué sur un fromage importé, avec caractéristiques typiques, et âgé de 9 mois au moment du 1er examen; La numération totale a été de 15.600 colonies de bactéries par gramme de fromage.
Environ 60 cultures furent isolées pour les plaques quantitatives, et les observations sur la morphologie des organismes et sur leur action sur le lait sont notées.
Toutes les cultures isolées des plaques quantitatives sont des formes en bâtonnets, et beaucoup sont actives dans le lait.
Un autre examen fut effectué en 1926 quand le fromage avait 21 mois d'âge. Toutes les colonies isolées des plaques quantitatives étaient en forme de bâtonnets, dont beaucoup étaient actives dans le lait. La numération totale fut 93.400 colonies par gramme de fromage
En comparant les 2 numérations totales, on voit que le nombre des colonies a diminué de 15.600.000 à 93.400 par gramme de fromage" après 1 an en chambre froide.
Les plaques par contact direct ou impression furent préparées avec le fromage à chaque examen, et étudiées ; elles sont représentées sur les clichés.
Le fait le plus significatif de l'étude préliminaire est la constatation que toutes les espèces bactériennes isolées de ce fromage type de Cheshire, par les méthodes quantitatives sont des formes en bâtonnets.
(A suivre)